omemef.fr

Edito

Le 23 janvier dernier, le Gouvernement a lancé les États généraux de la Bioéthique prévus par la loi de 2011.
Le travail que nous menons avec les bénévoles a pour ambition d’apaiser et accompagner les personnes malades en fin de vie. Mis en œuvre par une équipe pluridisciplinaire de santé avec une place définie par la loi pour le bénévolat, les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des personnes gravement malades et de leur famille par le soulagement des souffrances : douleurs et problèmes physiques, isolement et autres besoins, psychologiques et spirituels qui lui sont liés en les accompagnant jusqu’à la fin de leur vie.

Une pression très forte est exercée en faveur de l’euthanasie. Trois propositions de loi ont été déposées en ce sens et un Groupe d’étude dédié à la fin de vie a été créé à l’Assemblée nationale. Nous croyons qu’il est impératif au préalable de permettre à la majorité des français d’accéder aux soins palliatifs alors qu’ils en sont privés. Pour choisir sa fin de vie il faut d’abord pouvoir exprimer un consentement éclairé et libre de toute souffrance. Avant de légiférer, nous souhaitons que la loi soit précisément évaluée et appliquée.

Au quotidien, nous menons un travail d’interpellation de l’opinion publique et des parlementaires. Les bénévoles, les associations et les sympathisants sont mobilisés pour accompagner et apaiser les personnes malades en fin de vie. Il est essentiel de continuer à sensibiliser et interpeller pour garantir la liberté de chacun. Trop peu sont les personnes qui ont réellement connaissance des enjeux.

Le Collectif francilien d’accompagnants bénévoles en soins palliatifs

Retrouvez la campagne 2018

ACTUALITÉS ET TEMOIGNAGES

2ème journée des soins palliatifs en Île-de-France

Notre Collectif a organisé  samedi 2 décembre 2017 à l’Hôpital Georges Pompidou une journée sur les soins palliatifs une approche humaine, politique et économique, qui a réuni plus de 200 personnes.
En quoi des sujets aussi intimes et personnels que la douleur aigue vécue suite à une maladie grave,

Lire l'article >

Pourquoi soigner encore en fin de vie ?

Anne-Marie Trébulle, Directrice des soins dans un établissement de soins palliatifs, travaille depuis trente ans dans l’univers hospitalier (cancérologie, chirurgie, réanimation). Témoignage sur un métier fort en sens.
à retrouver ici
 
 
 

Lire l'article >

2ème journée des soins palliatifs en Île de France

Save the date : nous organisons la 2eme journée des soins palliatifs en Île de France le 2 décembre : « Les soins palliatifs, une approche humaine, politique et économique »
Renseignements et inscription (obligatoire) http://bit.ly/2ysTuKT
 

Lire l'article >

Journée CRSA sur les soins palliatifs : «Rencontre autour des soins palliatifs en Île-de-France»

Le jeudi 5 octobre 2017 de 8h 30 à 17h, à la Cité des sciences et de l’industrie, la CRSA Île-de-France, l’ARS Île-de-France avec le soutien de la Cité des sciences et de l’industrie et du Collectif francilien des accompagnants bénévoles en soins palliatifs et deuil.
Cette journée permettra de :

Lire l'article >

Promenade

Un beau témoignage, trop rare car On meurt encore mal en France, Réagissons
 
Une soignante m’interpelle dans le couloir :
– tu veux bien nous aider ? Madame J. aimerait aller un peu dehors.
Je me retourne et rencontre une adorable vieille dame, confortablement installée dans son fauteuil, une

Lire l'article >

« Quand un patient dit qu’il veut mourir, c’est juste une partie de lui qui dit cela »

« Nos travaux montrent que lorsqu’un patient dit «j’en ai assez», c’est une partie de lui qui dit cela. Une autre partie ne lâche pas prise. Il a encore besoin de temps pour dire au revoir, pour exprimer sa rage. Et ça a du sens, même du sens difficile. »
lire

Lire l'article >