omemef.fr

La sédation

La sédation est une pratique médicale largement utilisée qui permet par des moyens médicamenteux de diminuer la vigilance du patient pouvant aller jusqu’à la perte de conscience. Elle est généralement appliquée de façon transitoire ou intermittente. Elle est proportionnée à la souffrance du malade.
La sédation profonde et continue jusqu’au décès.

Elle vise à apaiser les souffrances extrêmes. Elle ne provoque pas la survenance immédiate du décès contrairement à l’euthanasie qui est une injection létale à effet immédiat. Elle est associée à une analgésie et à l’arrêt de l’ensemble des traitements de fin de vie. Elle est pratiquée par des professionnels expérimentés.

Elle est strictement encadrée par la loi de Février 2016 et ne peut être mise en oeuvre que dans 3 cas :

– Sur demande du malade atteint d’une maladie grave et incurable dont le pronostic vital est engagé à court terme et qui présente une souffrance réfractaire aux traitements

– Quand le malade décide d’arrêter un traitement de maintien de vie susceptible d’entrainer une douleur insupportable

– Quand les médecins au nom de l’obstination déraisonnable décident d’arrêter un traitement de vie d’un patient hors d’état d’exprimer sa volonté.

Dans tous les cas la procédure est collégiale avec avis de la personne de confiance, de la famille ou à défaut des proches du malade.

admin7905

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *