omemef.fr

Les directives anticipées

• Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors
d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives anticipées expriment la volonté de la personne relative à
sa fin de vie en ce qui concerne les conditions de la poursuite, de la limitation, de l’arrêt ou du refus de
traitement ou d’actes médicaux. À tout moment et par tout moyen, elles sont révisables et révocables.

• Les directives anticipées s’imposent au médecin pour toute décision d’investigation, d’intervention
ou de traitement, sauf en cas d’urgence vitale pendant le temps nécessaire à une évaluation complète
de la situation et lorsque les directives anticipées apparaissent manifestement inappropriées ou non
conformes à la situation médicale.
(Article L1111-11 du code de la santé publique, loi du 2 Février 2016)

admin7905

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *